Les mots utilisés le plus couramment en Aïkido.

  • Dojo : On appelait dojo chez les bouddhistes, le lieu (jo) où l'on se livrait à l'étude (do) des textes sacrés et à la méditation. Les Bushi (guerriers) qui vinrent apprendre auprès des moines zen, le détachement de la vie, selon les exigences du Bushido.
  • Ma Ai : La juste distance de l'adversaire. La distance correcte entre deux adversaires est "juban-no-ma-ai", une trop grande "to-ma", une trop petite "chika-ma". Est considérée correcte si les mains des deux pratiquants sont dans la possibilité de toucher l'un l'autre.
  • Seiza : Position d'attente à genoux, de repos dans le dojo, en se tenant droit avec les mains sur les cuisses à plat. On fléchit d'abord le genou gauche, que l'on met à terre, puis le droit, enfin on s'assoit entre les talons. Pour se lever on dégage d'abord la jambe droite, les orteils du pied gauche prenant simultanément appui sur le sol, prêts à donner l'élan, puis le pied gauche est alors ramené vers l'avant au niveau du pied droit.
  • Salut (Rei) : On s'incline sans courber le dos ni décoller les fessiers des talons, profondément (mais pas le front à terre) pour un professeur, un ancien, un peu moins profondément devant un camarade (vigilance!). Le salut est utilisé en entrant et sortant du dojo, ou pour inviter un partenaire pour pratiquer.
  • Jo : Bâton de moyenne longueur généralement 1,26 m, solidement fait en bois de chêne.
  • Bokken : Sabre en bois. D'une longueur de 1,05 m en bois dur de chêne rouge (akagi) ou blanc (shiragashi), in nespolo (biwa) o in ebano (koutan).
  • Omote : De face par rapport à l'adversaire (Uke). Positif.
  • Ura : Derrière par rapport à l'adversaire (Uke). Négatif.
  • Tori : Celui qui est attaqué et qui fait les techniques.
  • Uke : Celui qui dans l'exécution des techniques fait l'attaquant. Celui qui va être guidé, neutralisé ou projeté.
  • Tai Sabaki : Techniques de déplacements du corps en aïkido.
  • Hakama : Pantalon ample du costume traditionnel des samurai. Dans la pratique de l'Aïkido, il est porté à partir de la ceinture noire (Yudansha).

Additional information