Qu'est-ce que l'Aïkido ?

Le mot Aïkido est composé de trois idéogrammes:

Aïkido
  • AI : harmonie, union, amour

  • KI : esprit, énergie

  • DO : la voie

L'aïkido est un art martial, basé et obéissant à des lois naturelles d'esquive et de non-résistance, d'équilibre et de déséquilibre. Sa pratique exige davantage de souplesse que de force et constitue une excellente "culture physique" développant énergie, réflexes et endurance. Contrairement à un sport de défense, tel que la boxe ou la lutte, dans les arts martiaux, l'accent est mis autant sur l'éducation et l'importance de l'esprit, que sur la technique. En aïkido, non seulement la compétition est impossible puisqu'il faut nécessairement être attaqué pour pouvoir développer une technique d'aïkido, mais encore, le but final indiqué par Me Ueshiba, fondateur de cette méthode, est la réconciliation avec l'agresseur. On ne bloque pas l'attaque mais au contraire on la guide, ce qui met l'agresseur dans une position telle qu'il ne puisse plus se reprendre et qu'on parvienne à le maîtriser sans difficulté.

Le but de l'aïkido cependant n'est pas de défaire son adversaire, mais de ne pas en faire son ennemi. Me Ueshiba enseignait que le but n'est autre que l'harmonie intégrale.

L'essentiel en aïkido (techniques) est la recherche du déséquilibre de l'agresseur et la pratique du tai-sabaki, soit l'effacement du corps par pivot pour celui qui se défend. En plus de l'étude des défenses contre toutes les attaques à mains nues, on apprend aussi l'utilisation des armes tel que jo (bâton), bokken (sabre en bois) et tanto (couteau en bois).

Indications pour la pratique de l'aïkido écrites par O Sensei en 1935.

En aïkido, un seul coup décide de la vie et de la mort; les élèves doivent donc suivre scrupuleusement les indications de l'entraîneur et renoncer à rivaliser entre eux pour voir qui est le plus fort. L'aïkido est la voie qui enseigne comment se défaire de plusieurs adversaires. Les élèves doivent s'entraîner à pressentir des attaques venant non seulement de face, mais aussi de côté et de derrière. L'entraînement devrait toujours être mené dans une atmosphère agréable  et joyeuse. L'enseignant expose un aspect limité du tout. Les participants découvriront ensuite les applications multiples  par un entraînement incessant.

Les mouvements de l'aïkido sont des mouvements naturels. Parmi les mouvements naturels de l'aïkido, il y a une torsion nommé kote-gaeshi. Dans cette technique, la torsion est exécutée lentement dans la direction d'une flexion naturelle. Par contre, les torsions exécutées en judo et jujutsu agissent dans la direction opposée. En forçant une torsion dans une direction non naturelle, on court le risque de causer des blessures. L'aïkido n'utilise jamais des mouvements qui sont contre nature, et cela évite des blessures inutiles et absurdes.

Par son exemple, Me Ueshiba a démontré que la prospérité de l'aïkido ne peut pas se mesurer au nombre de ses adeptes, mais à la profondeur et à l'intensité de leur recherche personnelle de la vérité au moyen d'une pratique sérieuse.

Additional information